Eva MORIN

Sa chambre est un véritable laboratoire sonore. Au Ukulélé, à la guitare ou au piano, Eva ne cesse d’explorer les méandres de la musique et plus particulièrement de la musique saoule, registre qui lui colle à la peau. Cependant, elle transposera avec tout aussi d’aisance les notes d’une mélodie classique en une chanson Heavy Métal, un bon vieux Rock en hit de Rap US. D’une main de fer dans un gant de velour, la jeune femme peut s’avérer susceptible face à ses pairs, le tremplin vocal fut sa première escale de ses futures aventures en solitaire…